ISET / Département Ingénierie des Systèmes Eco-Techniques

Le département ISET a pour objet de contribuer à la modélisation et à l’évaluation de systèmes éco-techniques complexes.

Les systèmes étudiés sont majoritairement des Systèmes à Evénements Discrets relevant des domaines applicatifs de l’industrie, des réseaux de communication, du bâtiment et de l’énergie. Par le préfixe « éco», ces systèmes adressent des enjeux sociétaux forts faisant interagir et interopérer des constituants de natures différentes Humaine, Technique et Environnementale, pour former un tout cohérent. « Système » est ainsi à comprendre à la fois en tant qu’objet de recherche intégrant des technologies numériques de l’industrie du futur (systèmes cyber-physiques) mais aussi comme une approche de modélisation prônant une vision intégrative. Dans ce cadre, les travaux de recherche menés portent plus spécifiquement sur le développement de méthodes, de modèles et d’outils associés aux processus d’évaluation et de prise de décisions afin de piloter et maintenir les systèmes ciblés.  Ces finalités sont approfondies en regard des performances fonctionnelles du système (pilotage des flux physiques ou d’énergies en cohérence avec les flux d’informations) mais aussi de ses exigences de sûreté de fonctionnement et de la qualité de service de sa communication.

Ces trois orientations métiers sont étudiées dans trois projets scientifiques d’ISET interdépendants :

–    Le projet « Système et Objets Intelligents en Interactions » (S&O-2I) adressant une maîtrise des interactions, au sein du système, d’objets multiples diversifiés contribuant à son efficience en termes économique, sociétal et économique.

–    Le projet « Green Networking » (GN) adressant les réseaux de communication du système relativement à l’amélioration d’indicateurs de performance « verts ».

–    Le projet « Sûreté de fonctionnement, PHM et maintenance » (SdF-PHM2) adressant la maîtrise des taux de défaillance a priori (intrinsèque) et opérationnel du système sur les axes FMDS et PHM.


Mots clés du département : Système « éco-technique », Systèmes dynamiques à Evénement Discrets, sûreté de fonctionnement, Pronostic, Maintenance Prédictive, Systèmes Cyber-Physiques de Production, Systèmes multi-Agents, Systèmes intelligents de production, Optimisation et Aide à la Décision, Sciences des Réseaux, Green Networking, IoT, Evaluation de performances.


Organisation du département :

Pour répondre au défi scientifique proposé tout en cherchant à conserver comme originalité majeure la spécificité des systèmes « éco-techniques », le management du département ISET est matriciel pour assurer coordination, cohérence et dynamique entre les travaux de ses acteurs, à savoir :

  • Une dimension verticale où chaque projet scientifique développe/approfondit sa discipline et son champ de compétences (pour anticiper les évolutions disciplinaires scientifiques)
  • Une dimension horizontale, ou transversale, permettant aux projets scientifiques d’amplifier les synergies (ouverture vers de nouvelles compétences) autour de « domaines de recherche fédérateurs ». Ces domaines de recherche veulent avoir un impact régional ou national fort et répondre, par exemple, à un enjeu sociétal important (e.g. gestion de l’énergie, des déchets) ou contribuer au développement socio-économique d’une filière professionnelle (e.g. filière bois construction).

En ce sens, le chantier le plus fédérateur est relatif à la numérisation d’objets physiques durables, sur le terrain de l’industrie pour fonder le concept « industrie du futur » vu comme une déclinaison d’un système cyber-physique de production complexe (intelligent, distribué, communicant, sûr …). Ce concept est un véritable challenge aussi bien scientifique que socio-économique porté et défendu au niveau régional Grand Est, au niveau National et au niveau International par différentes initiatives comme Business Act, l’Alliance Industrie du Futur, la KIC Manufacturing, l’Industry 4.0, « Made in Europe » …

Ce concept fait aussi l’objet de plusieurs programmes internes à des entreprises avec lesquelles ISET collabore et fait partie intégrante aussi de certaines orientations du LUE de l’UL (ex. projet IMPACT « confiance dans le numérique »). De plus certains projets contractuels en cours dans ISET (ex. LabCOM, CPER CyberEntreprises) se réfèrent déjà à ce concept avec des contributions proposées sur des axes comme les technologies de maintenance prédictive, les organisations intelligentes de production ...

 

Animation du département :

La nouvelle animation du département a été initiée en septembre 2018.  En plus des tâches assurées par ses deux co-animateurs, cette animation repose sur un bureau constitué de ces 2 animateurs, des animateurs projets et d’un responsable du groupe de travail prospection. Ce bureau se réunit 1 à 2 fois par mois en fonction des besoins du département avec un ordre de jour précis et partagé. L’animation de ce bureau est conduite par les responsables du département et a aussi comme objectif de s’assurer que le management mis en place demeure pertinent, adéquat et efficace.

Membres