CRAN - Campus Sciences
BP 70239 - 54506 VANDOEUVRE Cedex
Tél : +33 (0)3 72 74 52 90 Fax : +33 (0)3 72 74 53 08
cran-secretariat@univ-lorraine.fr
 
 
Sujet de Thèse : Analyse et évaluation de l’interopérabilité des systèmes d’information de santé par l’exploration sémantique de processus
Dates : 2015/05/29 - 2018/05/31
Etudiant : Silvana PEREIRA DETRO
Directeur(s) CRAN : Hervé PANETTO , Mario LEZOCHE
Autre(s) Directeur(s) : Prof. Eduardo Portela (eduardo.portela@pucpr.br)
Description : Une préoccupation constante des systèmes de soins de santé (e-santé) est la réduction des coûts et de la consommation dans les processus de traitement des patients, en fournissant un service de qualité, l'amélioration de l'utilisation des ressources médicales et la recherche de moyens pour optimiser les processus, et d'accroître l'efficacité. Le terme e-santé couvre les technologies et les outils d'accès, de processus et de stocker des informations associées à des activités liées à la santé, tels que la gestion, la planification et la facturation pour le traitement médical et les interventions chirurgicales. Avec les progrès rapides de l'informatique, de nombreuses applications e-santé sont déjà largement utilisées dans les grands établissements de soins de santé, avec des gains d'efficacité prouvée (Han et al 2011, Mans et al 2009, Kaymak et al. 2012).
Dans ce contexte, l'un des principaux défis du système de santé est de fournir à tous les citoyens les soins nécessaires compte tenues des limitations de ressources financières. IL est ainsi important de pouvoir accéder aux informations de manière fiable pour permettre une prise en charge et des décisions cliniques appropriées. Par conséquent, la disponibilité et l'utilisation des systèmes de dossiers électroniques, et en particulier l'interopérabilité à la compréhension sémantique de la circulation de l'information entre les fournisseurs et consommateurs de ces informations, est l'un des défis dans l'avenir immédiat (Buyl et Nyssen 2009; Allones et al 2013.). Selon Bouhaddou et al. (2008), l'interopérabilité peut être définie comme la capacité de deux ou plusieurs systèmes d'échanger des informations et de les utiliser au besoin. Il y a deux perspectives possibles pour l'utilisation de l'interopérabilité: l'interne et l'externe. Le point de vue interne se produit entre les systèmes d'information appartenant à la même organisation. Par exemple, les différents services d'un hôpital comme les urgences, la pharmacie et le laboratoire, appartiennent à une même organisation mais nt besoin d’informations variées souvent concourantes et partagées. Le point de vue externe implique l'échange de données entre les différentes organisations, par exemple, un patient est traité dans la salle d'urgence et va voir un spécialiste de ville, les deux intervenants dans le parcours de santé du dit patient doivent alors pouvoir accéder à la même information (Gaynor et al. 2014).
L’interopérabilité en matière de santé s’intéresse à l'échange de façon cohérente de documents cliniques (qui peuvent porter sur les aspects médicaux, administratifs, financiers et juridiques d'un hôpital) entre les systèmes hétérogènes d'information hospitaliers (systèmes qui gèrent le flux et le stockage de l'information dans l'hôpital de manière quotidienne). En 2005, il était prévu que l’étude de l'interopérabilité entre les professionnels de la santé et de leur mise en œuvre dans les systèmes d'information en cause, pourrait se traduire par une économie de 77,8 millions de dollars par année aux États-Unis (Blazona et Miroslav 2007; Bond et al. 2011; Calvillo et al 2013; El-Sappagh et El-Masri 2014). L'interopérabilité est essentielle pour que le système de santé soit efficace et efficiente, il est donc essentiel de connaître le niveau d'interopérabilité entre les systèmes, et comment l'information est utilisée, et sa pertinence. L’approche nouvelle proposée dans ce travail de thèse concerne l’analyse des processus hospitaliers et en particulier de leur sémantique par des techniques de « process mining ». L’extraction de la sémantique de ces processus devrait donner une image fidèle de ce qui se passe, en expliquant les différentes perspectives sur les événements, les ressources et les processus d'information. Ce domaine d'étude s’intéresse à la découverte, le suivi et l'amélioration des processus opérationnels en extraction de connaissances à partir de logs générés par les systèmes d'information. Les connaissances sur le processus réel peut alors aider à prendre les décisions appropriées pour leur amélioration, découvrir le réseau social de personnes travaillant autour de ces processus, ainsi que leurs points de décision, entre autres (Kaymak et al. 2012, Le Mans et al. 2013 Lakshmanan et Khalaf 2013).

Résultats attendus :

L'objectif global de cette thèse est de construire un cadre d'analyse de l'interopérabilité des systèmes de santé à l'aide de procédés d'extraction de la sémantique des processus hospitaliers. Afin d'atteindre cet objectif général, les objectifs spécifiques suivants peuvent être définis:

• Procéder à une revue de la littérature sur l'utilisation de procédés d'extraction dans les systèmes interopérables, mettant l'accent sur l'exploitation sémantique;
• Evaluer les étapes de l'interopérabilité en utilisant des processus de « data mining »;
• Définir des algorithmes pour le « process mining » sémantique pouvant être utilisés dans l'analyse de l'interopérabilité;
• Application sur un cas réel de système d'information dans les soins de santé en France et au Brésil.
Mots clés : evaluation, intéropérabilité, systèmes de santé, process mining
Conditions : THèse en cotutelle avec l'Univeristé Pontificale Catholique du Parana
Département(s) :
Ingénierie des Systèmes Eco-Techniques
Financement : Bourse brésilienne
Publications : hal-00808801, hal-01074447, hal-00671856, hal-00722419    + CRAN - Publications